Votre recherche

Trouver une formation

Les résultats présents sur cette page n'incluent pas nos formations.
Pour trouver une formation, merci de consulter notre catalogue des formations.

Filtrer les résultats

Par type de résultat

Par thème

Par nombre d'éléments

5 résultats

L'ocre comme témoin préhistorique (03 novembre 2016)

sont les outils destinés au traitement de l'ocre (roche ferrique), datés de cette période, à avoir été étudiés en détail pour comprendre pourquoi et de quelle façon l'ocre a été utilisée. Dans un article ... Des chercheurs bordelais analysent la plus grande collection de meules paléolithiques ou outils de broyage pour produire de la poudre d'ocre. Ces résultats sont publiés dans la revue Plos One. ... meules, lascarbx, pacea, grotte du Porc-Epic, ocre, middle age stone ... L'ocre comme témoin préhistorique

Une grotte préhistorique révèle ses secrets (25 mars 2016)

produites par l'homme, et que les objets portent les traces d'une utilisation comme ornements. Ils étaient, à l'origine, au contraire des restes du nouveau-né, couverts d'ocre, ce qui plaide pour une ... coquillage, sépulture, Border Cave, ocre, Francesco d'Errico

Découverte du plus ancien dessin au crayon (12 septembre 2018)

dessin abstrait réalisé avec un crayon d’ocre. Ce dessin a été identifié sur la surface d'un petit morceau de roche siliceuse, appelée silcrète, lors de l’analyse d’outils en pierre recueillis lors de la ... Le plus ancien exemple de dessin abstrait, exécuté à l’ocre, a été découvert sur un fragment de roche siliceuse dans des couches archéologiques datées de 73 000 ans avant le présent, dans la grotte

Évolution humaine : des comportements modernes plus anciens que prévu (23 mars 2018)

proies, et collectaient et modifiaient des roches riches en fer, probablement pour en extraire de la poudre d’ocre. Roches riches en oxyde de fer  © F. d’Errico, laboratoire Pacea (CNRS

Francesco d’Errico, Homo prehistoricus (18 septembre 2014)

. Il étudie également des populations actuelles dans un intérêt ethno-archéologique. Il a participé à une recherche chez les populations Himba de Namibie, et leur utilisation de l’ocre qui reste