Témoignages

Etudiants, doctorants, chercheurs en mobilité à Bordeaux.

Etudiant

Sara Lahsaini, titulaire d’une Licence en Sciences politiques (Université Mohammed V de Rabat, au Maroc) est arrivée à l’université de Bordeaux pour suivre un programme de Master en Sciences politiques dans le cadre d’un programme Erasmus Mundus Action 2.

Sara Lahsaini

« L’université de Bordeaux est réputée pour son niveau élevé d’exigence, son environnement de travail stimulant, ainsi que ses étudiants et chercheurs de talent. Quant à la ville de Bordeaux, elle est magnifique et dotée d’un patrimoine et d’une culture très riches. Je tiens vraiment à tirer le meilleur parti de ce séjour à l’étranger tant à l’université que dans la vie de tous les jours. J’ai l’intention de fréquenter des Français le plus possible afin de découvrir nos différences culturelles et de les comprendre, ce qui constituera un atout majeur dans la suite de mes études de doctorat, mais aussi dans la réussite de ma carrière politique ».

Doctorant

Aleksandar Karajic, d’origine Serbe, est doctorant en sciences des matériaux et électrochimie au Laboratoire d’Excellence (LabEx) AMADEus.

Aleksandar Karajic

« L’université de Bordeaux est reconnue pour ses travaux en sciences des matériaux. Plus particulièrement, plusieurs équipes en électrochimie sont renommées, en articulant ce champ disciplinaire avec celui autour de l’architecture des matériaux. L’offre répondait à toutes mes attentes, elle me permettait de partir à l’étranger, dans un laboratoire reconnu à l’international, dans ma discipline. C’était parfait ! Plus généralement, j’aime beaucoup vivre dans cette région. A Bordeaux, il y a toujours quelque chose à faire, c’est une ville très dynamique ! »

A lire également : l'interview d'Aleksandar Karajic : "Les sciences des matériaux le font rêver"

 

Chercheur

Sheila Fleming, professeur assistant, département de psychologie, Université de Cincinnati a séjourné à Bordeaux dans le cadre du dispositif « Visiting Scholars ». 

Sheila Fleming

« C’est la première fois que je travaille à l’extérieur des Etats-Unis pendant une période prolongée. Ma recherche tout comme mon expérience personnelle à Bordeaux ont été merveilleuses et ont dépassé mes attentes. Les chercheurs de l’université de Bordeaux sont extrêmement talentueux et m’ont gracieusement accueillie au sein de leur laboratoire. Bordeaux est une ville impressionnante et magnifique. J’ai toujours adoré le vin et la nourriture française. Lorsque j’ai du temps le weekend, j’aime me promener sur les quais et faire les boutiques et le marché dans mon quartier. »

 

Timothy Deming, professeur à UCLA, lauréat de la prestigieuse chaire Tocqueville-Fulbright 2015-2016, a été accueilli au sein du Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) de l'université de Bordeaux pour 6 mois début 2016.

Timothy Deming

« Pourquoi Bordeaux ? En raison d’une collaboration qui date d’il y a déjà 14 ans ! Au cours des dernières années, nous avons tissé un partenariat actif et très solide que nous souhaiterions étendre à d’autres domaines de recherche, ainsi qu’à d’autres projets tels que les programmes d’échanges d’étudiants et l’encadrement conjoint des étudiants de troisième cycle par les deux universités ».

 

Marta Benito, d’origine espagnole, a obtenu son doctorat en écologie en 2006. Elle est arrivée à Bordeaux fin 2015 dans le cadre du programme Chaire Junior de l’Initiative d’Excellence de l’université de Bordeaux.

Marta Benito

« Avant d'arriver à Bordeaux, j'avais une image très stéréotypée de la ville, liée au soleil et au vin. Depuis que j'y travaille, ma vision s'est nettement élargie. Je trouve que Bordeaux est une ville très dynamique, entourée de paysages naturels aussi diversifiés que magnifiques. Quant à l'environnement de recherche, il est extrêmement stimulant, en particulier grâce à un large réseau de collègues passionnés ». 
A lire également : l'interview de Marta Benito : "De Madrid à Bordeaux"

Mise à jour le 20/04/2016