Zoom sur le projet européen FunMat

Parmi les quatre ITN retenus pour Horizon 2020 figure l’EJD FunMat, coordonné par Thierry Toupance (ISM). Un projet qui confirme la notoriété de l’université de Bordeaux dans le domaine des matériaux fonctionnels.

  • 04/06/2015

© emmi - Fotolia.com © emmi - Fotolia.com

L’EJD (European Joint Doctorate – doctorat européen conjoint) FunMat, coordonné par l’école doctorale des sciences chimiques, fait partie des 4 ITN retenus et financés en 2014 pour l’université de Bordeaux. Ce consortium européen a pour but d’instaurer un programme de doctorat commun dans le domaine des matériaux fonctionnels. Ce succès  accroît encore la notoriété internationale de l’Université de Bordeaux sur ce secteur, et elle y intègre Recherche et Education pour pérenniser les actions engagées.

Le programme de recherche est bâti sur le concept innovant de « clusters » intersectoriels. Dans ces derniers travaillent ensemble 3 à 4 universités et 2 à 4 industriels autour de projets collaboratifs sur un thème commun. 

Les clusters intersectoriels ont été définis à partir des travaux effectués dans l'école doctorale IDS-FunMat. Cela a conduit à définir un ensemble de partenaires ayant déjà travaillé ensemble dans celle-ci puis à associer de nouveaux partenaires en fonction des compétences manquantes.

Thierry Toupance — Directeur de l'école doctorale des sciences chimiques

Les doctorants évoluent donc dans un environnement pluridisciplinaire, et la masse critique de chercheurs permet des avancées dans les sujets abordés. Les six clusters définis concernent des domaines à fortes retombées sociétales et économiques : photocatalyse, les électrodes transparentes, les matériaux piézoélectriques sans plomb, la photonique, les matériaux polymère à base de cellulose et la régénération des tissus osseux. Chaque sujet de doctorat a été défini en étroite collaboration avec un ou deux partenaires industriels, et les doctorants seront aidés dans leur insertion professionnelle par leur présence dans un laboratoire industriel.

Ces objectifs définis peuvent être atteints grâce à la collaboration exceptionnelle d’une quinzaine de partenaires industriels (grands groupes, PME/PMI) et de 8 universités et centres d’excellence (Bordeaux, Grenoble, Aveiro, Luxembourg, Liège, Louvain-la-Neuve, Darmstadt, Karlsruhe), répartis sur cinq pays (France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Portugal) et regroupant des chercheurs de renommée internationale.

Ce programme scientifique est complété par une formation doctorale innovante dans le cadre d’écoles et de séminaires thématiques sur 4 thèmes :

  • l’éco-conception et l’analyse du cycle de vie des matériaux
  • le management de projet et des risques
  • l’intelligence industrielle et économique
  • l’entreprenariat et l’innovation.

Ce parcours exceptionnel, à la fois international et pluridisciplinaire, associe donc industrie et centres de R&D : le doctorant recevra à l’issue de celui-ci un double diplôme de doctorat ou un diplôme de doctorat conjoint.

Thèmes :

A savoir

L’EJD FunMat s’ajoute en tant qu’action structurante à l’échelle européenne à l’EMMI (European Multifunctional Materials Institute), au récent programme Education (master et doctorat) dans le KIC Raw MatTERS et l’IDS-FunMat (Erasmus Mundus).