Doctorants

Réaliser une mobilité internationale en cours de doctorat est une chance unique d’approcher de façon approfondie deux environnements scientifiques et d’amorcer un réseau professionnel en début de carrière, pour créer des opportunités d'échanges pendant et au-delà du doctorat. Il n’est pas rare que la collaboration établie se concrétise par un projet postdoctoral.

Doctorants © Université de Bordeaux Doctorants © Université de Bordeaux

Approfondir la connaissance d’une langue étrangère, s’ouvrir à un autre mode de vie et de travail, évoluer au cœur d’une équipe internationale, valoriser ses recherches dans le cadre de publications internationales, sont autant d’avantages qui vous permettront de faire de cette expérience une force dans la construction de votre projet professionnel.

La réflexion du projet de mobilité doit être engagée assez tôt avec votre directeur de thèse. Vous devez vous faire connaître et activer votre réseau pour identifier la bonne institution d’accueil et définir ensemble le projet de recherche. Au-delà de votre unité de recherche, votre école doctorale et si vous êtes salarié votre employeur doivent être informés de votre projet de mobilité.

Trouver un financement

Il existe de nombreuses opportunités de financement pour réaliser une mobilité dans le cadre de sa formation doctorale proposées par les ambassades dans le cadre de programmes bilatéraux, les organismes de promotion de la culture / de l’enseignement supérieur, les fondations, etc.  Nous vous invitons à adopter une démarche de veille stratégique pour cibler les financements adaptés à votre projet. 

L’université de Bordeaux s’efforce de vous accompagner dans cette recherche en vous proposant régulièrement une actualité sur les financements disponibles (afin de recevoir cette information, pensez à activer votre ENT !). L’Initiative d’Excellence de l’université de Bordeaux soutient également depuis 2014 les meilleurs doctorants des universités de Bordeaux proposant un projet international, à travers son programme Mobilité, Internationalisation des études doctorales.

Contact :
Pôle RIPI – Direction des Relations Internationales
Laurie FRANCOIS, Chargée de projets Attractivité et Internationalisation du Doctorat

Vers une collaboration de recherche ?

Dans le cadre de votre mobilité, il est indispensable de se poser la question, en amont, de votre statut sur place, de l’accès aux équipements, et d’évaluer la nécessité de mettre en place un contrat de collaboration scientifique avec l’établissement partenaire afin notamment d’encadrer les publications envisagées, la confidentialité et les éventuels droits de propriété intellectuelle qui pourraient résulter de vos travaux de thèse (ex : brevet en jeu, logiciel).

Si l’opportunité d’un contrat de collaboration de recherche est avérée, induisant une véritable association de compétences entre les deux universités par le biais d’un partenariat avec un projet de recherche fort, défini en amont, votre laboratoire se mettra en contact avec la DiRVED (Service Promotion et Valorisation de la Recherche et du Doctorat) afin que cette dernière propose une convention adaptée à l’établissement étranger, à laquelle devra être annexé un résumé de votre sujet d’étude.

Contact :
Pôle RIPI – DiRVED, Service Promotion et Valorisation de la Recherche et du Doctorat
Claire REY, Chargée des Partenariats

Mise à jour le 28/11/2016