Et si vous deveniez parrain en 2016/2017 ?

Depuis la rentrée académique 2015, un dispositif de parrainage est ouvert aux étudiants de l’université de Bordeaux qui souhaitent parrainer un ou plusieurs étudiants internationaux.

  • 08/09/2016

Etudiants amphithéâtre © Bun Phannara Etudiants amphithéâtre © Bun Phannara

Ce dispositif a été mis en place conjointement par l’association étudiante MTECH, le Bureau de la Vie Etudiante (BVE) et le Bureau de mobilité internationale du campus de Talence, avec l’appui de la Direction des systèmes d’information. Pour cette première année 2015/2016, ouverte en phase test au Collège Sciences et Technologies, le parrainage a donné l’opportunité à plus de 200 étudiants de l’université de Bordeaux d’accompagner près de 220 étudiants internationaux. Quelques 87 parrainages ont été validés.

Depuis janvier 2016, le dispositif est ouvert à tous les étudiants de l’université de Bordeaux.

Comment ça marche ?

C’est très simple. Sur le site web,  les parrains et les filleuls s’inscrivent avec leur compte ENT, complètent leur profil, puis identifient le binôme qui leur correspond le mieux : en fonction des disciplines et du niveau d’études ainsi que du site de formation et de la langue parlée.

Quel est le rôle du parrain ?

 « Le parrain joue un rôle majeur dans l’intégration de l’étudiant international et la réussite de ses études. Il apporte non seulement une aide précieuse sur les questions pratiques (logement, transport, banque, téléphone/internet, etc.) mais aussi permet de mieux comprendre le fonctionnement de l’université et de découvrir le mode de vie français et bordelais », explique Lucie Ouvrard, responsable du BVE de Talence. « Il ne remplace par les services de l’université, mais il vient en complément et travaille en collaboration avec eux ».

Témoignages

Alice Castagnet, « marraine »

Etudiante en 2ème année du Cycle Préparatoire de Bordeaux (2015/2016)

Pourquoi participer au programme de parrainage ?
J'ai toujours aimé voyager et j'adore découvrir de nouveaux pays et de nouvelles cultures. Quand j'ai découvert l'existence du programme de parrainage, je me suis donc inscrite sans hésiter ! L’année dernière, j'étais la marraine de deux étudiants algériens et ce fut une expérience très positive. Je me réinscris donc cette année avec plaisir !

Qu'avez-vous appris à travers cette expérience ?
J'ai trouvé cette expérience très enrichissante. Aller vers des personnes qu'on ne connait pas et avec qui on n'a pas forcément de points en commun n'est pas toujours facile (surtout quand on est timide et qu'on ne parle pas la même langue !). Mais on apprend des autres et de soi et, grâce à cette expérience, j’ai plus confiance en moi.
J'aimais discuter avec mes filleuls et connaitre leur avis sur la vie en France. En tant que « marraine », j'ai énormément appris sur leur pays d'origine, leurs coutumes, leurs habitudes, etc. Rencontrer des gens qui viennent d’ailleurs et qui n'ont pas le même mode de vie m'a fait prendre conscience de nos différences et de la chance que j'ai d'être née en France !

Avez-vous partagé un moment de rire ou une situation anecdotique ?
Un jour que nous allions au cinéma avec mes filleuls, ils m'ont appris que c'était la première fois de leur VIE qu'ils allaient au cinéma ! J'étais donc très fière de leur avoir proposé cette sortie et aussi très honorée que leur première fois au cinéma soit avec moi, leur marraine française.

Otakpo Padonou, « filleul »

Etudiant en Master 1, Droit Privé Général

Pourquoi participer au programme de parrainage ?
J'ai participé au parrainage pour plusieurs raisons. Ma connaissance de la France se limitait à des portraits dans les médias et à mes propres recherches. J’avais donc besoin d’un contact sur place pour m’aider et me conseiller quant aux réalités du système français – surtout concernant les différentes formalités à accomplir que ce soit pour l’université ou pour mon installation à Bordeaux.

Qu'avez-vous appris à travers cette expérience ?
Grâce à mon parrain, j'ai profité d’un soutien important quant à la découverte du système d’éducation en France qui n’est pas comparable avec celui de mon pays. J’ai donc pu intégrer le monde universitaire sereinement et mon adaptation s’est fait en douceur ! En dehors de l’université, mon parrain était également présent et m’a fait visiter la ville de Bordeaux. 
En fin d’année, à mon tour, j'ai été parrain d’une étudiante polonaise et ce fut encore une expérience très positive. Vu les nombreux retours positifs, il n’y a aucun doute que ce programme de parrainage est une très bonne initiative pour les étudiants français ainsi que pour les étudiants internationaux. Il contribue fortement à leur épanouissement et il facilite leur insertion au monde universitaire de Bordeaux.