Cérémonie de prestation du Serment de Galien des futurs pharmaciens

Le vendredi 1er juillet, les étudiants de sixième année de Pharmacie prêteront serment au cours d’une cérémonie qui marquera le terme de leurs études.

  • 28/06/2016

Galien © Ophelia2, Altes Museum - commons.wikimedia.org Galien © Ophelia2, Altes Museum - commons.wikimedia.org

Lors de cette soirée, plusieurs étudiants seront mis à l’honneur, en raison de leurs résultats, de l’originalité de leur parcours ou encore de leur investissement dans la vie de l’université.

En présence du Pr Manuel Tunon de Lara, président de l’université de Bordeaux et du Pr Jean-Luc Pellegrin, directeur du collège Sciences de la santé, mais aussi des enseignants et professionnels du milieu pharmaceutique, le Pr Bernard Muller, doyen de l’UFR des Sciences pharmaceutiques, remettra différents prix qui distingueront les meilleurs étudiants de la promotion, baptisée « promotion Pierre Potier ».

C’est sous l’égide de ce grand pharmacien et chercheur que les étudiants de la promotion 2015/2016 jureront d’exercer dans l’intérêt de la santé publique, avec conscience et de respecter « non seulement la législation en vigueur, mais aussi les règles de l’honneur, de la probité et du désintéressement » devant 700 personnes.

Cette promotion d'étudiants est la première à avoir bénéficié d’une réforme en profondeur mise en place avec la PACES (première année commune aux études de santé). Les six années d'études ont été remaniées pour mieux ancrer la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie de demain ; elle s’est enrichie avec de nouveaux enseignements (éducation thérapeutique, entretiens pharmaceutiques, prise en charge et suivi du patient, maintien à domicile, qualité, gestion, management...) pour préparer au mieux les futurs pharmaciens aux nouvelles missions de l’exercice officinal. 

Outre l’officine, ces jeunes diplômés pourront exercer leur profession dans de nombreux domaines : industrie, laboratoire de biologie médicale, hôpital, administration, etc., le diplôme d’État de docteur en pharmacie donnant accès à un très grand éventail de métiers.

Pierre Potier

Pierre Potier (1934-2006) est à l’origine de la mise au point par synthèse chimique de la vinorelbine, anticancéreux plus actif que son homologue naturel la vinblastine, extraite de la Pervenche de Madagascar. Quelques années plus tard, il permet la production à l’échelle industrielle d’un autre anticancéreux, le docétaxel, aux nombreuses indications dans le cancer du sein, certaines formes de cancer du poumon, mais encore dans celui de la prostate, des voies aérodigestives supérieures ou le cancer gastrique.  

Ses activités de chercheur l’ont amené à prendre un grand nombre de responsabilités dans le monde de la recherche comme au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Sa magnifique carrière fut couronnée par la médaille d’or du CNRSCentre national de la recherche scientifique qui lui fut remise en 1996.