L’université a revêtu ses habits de lumière

Facts, c’est parti ! Le premier festival arts et sciences de l’université a été lancé mardi soir avec déjà plusieurs centaines de spectateurs.

  • 19/11/2015

La performance d'Olivier Crouzel par le photographe Arnaud Rodriguez, artiste invité de Facts également © A. Rodriguez La performance d'Olivier Crouzel par le photographe Arnaud Rodriguez, artiste invité de Facts également © A. Rodriguez

Liberté, égalité, fraternité. C’est par ces mots tracés par la lumière de l’artiste Olivier Crouzel sur le fronton du bâtiment A33 qu’étaient accueillis les premiers spectateurs du festival arts et sciences de l’université de Bordeaux. Des mots symboliques et lourds de sens à quelques jours des attentats de Paris. « Mais l’arme de l’éducation est une arme redoutable » a tenu à rappeler solennellement le président Manuel Tunon de Lara lors de la cérémonie d’ouverture du festival, mardi en début de soirée. Soulignant que Facts avait pour vocation de permettre à l’université de s’ouvrir d’avantage à la société civile et aux citoyens. « Une autre façon de faire se rencontrer les citoyens et les chercheurs » a continué Philippe Goyer, adjoint au maire de Talence en charge notamment des universités et de l’enseignement supérieur. Pour Franck Raynal, maire de Pessac et vice-président de Bordeaux Métropole qui avait dû prendre la décision d’annuler l’édition 2015 du festival d’histoire de sa ville, Facts participe « au combat de l’intelligence contre l’obscurantisme et permet de défier ceux qui voudraient nous imposer leurs ténèbres ».

Manuel Tunon de Lara, Vanessa Oltra, Franck Raynal et Philippe Goyer © DC

« Montrer que la science est belle, qu’elle n’est pas anxiogène mais accessible grâce à sa rencontre avec l’art. Et créer un dialogue et une rencontre entre ces deux mondes qui ne se connaissent pas », c’est le souhait de Vanessa Oltra, directrice du festival et maitre de conférence en économie à l’université de Bordeaux. Le public semble l’avoir entendu, ayant déjà répondu présent à la cérémonie d’ouverture au forum de Talence puis lors de la performance Sérendipité de l’artiste Olivier Crouzel.
Une installation vidéo devant le bâtiment A33 au son des paroles des chercheurs de l’université. Mais cette première édition qui va durer jusqu’au dimanche 29 novembre n’est qu’un chapitre d’une histoire qui débute dans la métropole bordelaise, a conclu Vanessa Oltra. En effet, plus que l’université, c’est toute la métropole bordelaise, qui s’est paré des habits de lumière au fil des différentes propositions artistiques présentées dans une dizaine de lieux emblématiques de la culture bordelaise.

A voir notamment

20 Novembre 2015 – Ferrante Ferranti «Ecriture de lumière»

17 h PJJ (Pôle juridique et judiciaire) Amphi Jacques Ellul à Bordeaux

20 Novembre 2015 – [Sortie de résidence] Cosmogonie Quantique

18 h Salle Hémicyclia du LaBRI, Bâtiment A30, campus de Talence

22 Novembre 2015 – Arnaud Rodriguez «La Lumière au Japon, le regard d'un photographe»

15 h Auditorium - Musée d'Aquitaine / Bordeaux

23 Novembre 2015 – «Fab Lab késako»

18 h Forum des Arts et de la Culture / Talence

24 Novembre 2015 – [Spectacle] Pale blue dot / Point bleu pâle

20 h Le Carré / Saint-Médard-en-Jalles

26 Novembre 2015 – [Café sciences/Remise des prix concours étudiants STArt/Conférence] - Soirée "Peur du noir"

18 h Librairie Georges & Forum des Arts et de la Culture à Talence

27 Novembre 2015 – Daniel Choquet «Lumières et neurosciences»

18 h30 Auditorium de Cap Sciences / Bordeaux

FACTS est financé dans le cadre de l'Initiative d'excellence de l'université de Bordeaux (IdEx Bordeaux), avec le soutien de la Région Aquitaine, de Bordeaux Métropole et de la Ville de Talence.

Plus d'informations