Matière à décision ou comment notre cerveau décide

Mieux comprendre comment s’opèrent les choix dans notre cerveau et son fonctionnement, c’est ce que propose d’expliquer le neurobiologiste bordelais Thomas Boraud dans son dernier ouvrage.

  • 04/03/2015

Et si notre faculté à prendre des décisions relevait plus du hasard que d’un processus rationnel ? On a longtemps admis que, chez l’homme, la prise de décision résultait d’un processus cognitif et psychologique.

Pour dire les choses schématiquement : l’esprit décide, le corps obéit. Thomas Boraud, neurobiologiste à l’Institut des maladies neurodégénératives (université de Bordeaux – CNRS) propose le schéma inverse : le mécanisme décisionnel est produit par la matière cérébrale. Il part du substrat biologique - le tissu nerveux - pour montrer qu'en réalité, le mécanisme décisionnel s'effectue d'abord au niveau matériel dans le cerveau et met en action un réseau de neurones en nombre limité. Ce sont eux qui, en compétition les uns avec les autres, fabriquent la décision.

Mieux encore, le chercheur démontre que ce processus est de nature aléatoire, inconsciente, et non rationnelle ! Comment expliquer alors l'émergence d'une pensée raisonnée ? Par les mécanismes d'apprentissage et la capacité d'abstraction du cortex qui, explique l'auteur, permettent à l'homo sapiens d'optimiser son choix en l'adaptant à une situation donnée. Il en résulte que lorsqu'un individu pèse le pour et le contre, il ne fait ni plus ni moins que de s'en remettre au hasard de dés virtuels. Apprendre consiste dès lors à piper ces dés en sa faveur...

L’auteur

Thomas Boraud, directeur de recherches au CNRS, est un neurobiologiste spécialiste de l’activité neuronale. Il dirige une équipe de recherche à l’Institut des maladies neurodégénératives (IMN - unité de recherche université de Bordeaux – CNRSCentre national de la recherche scientifique ) dont les travaux portent sur l'identification des substrats neurobiologiques des processus de prise de décision.

En pratique

Matière à décision CNRS Éditions (publié en février 2015) 22 €

Contact

Thomas Boraud
Directeur de recherche CNRS