Deux jeunes chercheurs distingués par Le Monde

Julie Pinsolle et Julien Jouganous, tous deux docteurs de l’université de Bordeaux respectivement en sciences de l’éducation et en mathématiques, ont été récompensés par le prix Le Monde de la recherche 2016.

  • 06/12/2016

Après Simon Labarthe en 2014, avec sa thèse sur la modélisation des troubles cardiaques et Jonathan Grizou l’an dernier sur l’intelligence artificielle appliqué aux problématiques d’interaction homme-robot,deux thésards de l’université de Bordeaux sont récompensés pour leurs travaux de recherche par le prix Le Monde de la recherche 2016 : Julie Pinsolle et Julien Jouganous.

Julie Pinsolle, docteur en sciences de l’éducation

Julie Pinsolle, prix Le Monde de la recherche 2016 (DR, donnée par Julie Pinsolle)

La thèse de Julie Pinsolle, effectuée sous la direction du professeur Bernard Sarrazy au sein de l’équipe ADS (Anthropologie et diffusion des savoirs)du Laboratoire cultures – éducation – sociétés (Laces), devenu aujourd’hui le laboratoires Cultures et diffusion des savoirs (CeDS), de l’université de Bordeaux, porte sur l’éducation des enfants, et en particulier les changements relativement récents dans la manière de les considérer et de les éduquer.
Elle aborde la question de l’éducation familiale : comment les parents organisent-ils le quotidien dans un climat de relation plus égalitaire ? Les jeunes enfants ne sont plus, en effet, « considérés comme des objets obéissants au doigt et à l’œil », mais comme des individus à part entière dont on recherche l’épanouissement personnel.

Julie Pinsolle a soutenu le 1er décembre 2015. Aujourd’hui, la jeune thésarde intervient toujours au sein de l’université de Bordeaux et dans d’autres structures (Institut régional du travail social, IFSI…) sur des thématiques en lien avec ses pratiques et domaines de recherche. Elle a également monté une auto-entreprise.

Ce qui m’a tout d’abord intéressée dans ce prix c’est son président de jury : Edgar Morin. Être lue par un tel chercheur dont la renommée n’est plus à faire était stimulant. Ce prix est ensuite une reconnaissance de premier ordre quant à l’impact de mon travail mais également du travail d'accompagnement de l'équipe de recherche qui m'a encadrée (CeDS). Enfin, je trouvais aussi intéressant d'aller me confronter à un nouveau cercle d'interlocuteurs et je suis heureuse de la visibilité que ce prix donne à mon travail.

Pour en savoir plus : lire la présentation de ses travaux de recherche : « Pour des parents exemplaires ».
Julie Pinsolle a fait partie des 5 finalistes de l’université de Bordeaux au concours Ma thèse en 180 secondes 2014 : revoir sa vidéo

Julien Jouganous, docteur en mathématiques

Julien Jouganous, prix Le Monde de la recherche 2016

Julien Jouganous a effectué sa thèse au sein de l’Institut mathématiques de Bordeaux (IMB), sous la direction d’Olivier Saut, directeur de recherche CNRS, avec l’équipe Inria Monc (Modélisation mathématique pour l’oncologie). Ses travaux, à la frontière entre mathématiques et santé, portent sur la modélisation et la simulation de la croissance de métastases pulmonaires.

Le but de cette recherche était de « mettre au point des outils mathématiques basés sur la modélisation de la maladie et l’exploitation des images médicales afin de suivre, voire de prédire, l’évolution de tumeurs », et ceci afin d’aider le clinicien dans sa prise en charge du patient.
Julien Jouganous a soutenu le 23 septembre 2015. Venant de terminer un postdoc au Canada à l’université McGill (Montréal) en génétique des populations, il travaille actuellement chez Cdiscount en tant que data scientist.

Ce prix vient tout d’abord récompenser trois belles années de recherche sur des problématiques complexes et passionnantes au sein de l’équipe Inria Monc. L’intérêt porté à nos travaux à cette occasion et le fait qu’ils aient été primés parmi de nombreuses autres thèses de grande qualité représente une grande fierté pour moi. Pour finir, et c’est peut-être cela le plus important, il s’agit d’un formidable moyen de faire connaître nos recherches au grand public.

 

Pour en savoir plus : lire la présentation de ses travaux de recherche « L’évolution du cancer en équations ».

Prix Le Monde de la recherche

Lancé en 1997, le Prix Le Monde de la recherche universitaire valorise des travaux de thèse de chercheurs francophones, susceptibles d’influencer notre environnement scientifique, économique et social.Le concours est présidé par Edgar Morin, sociologue et philosophe, pour les sciences humaines et sociales, et par Cédric Villani, mathématicien, pour les sciences dites « dures ».

En sciences humaines et sociales, trois docteurs seront primés et leurs travaux publiés aux Presses universitaires de France (PUF). Dans la catégorie des sciences « dures », cinq docteurs seront primés et leurs travaux seront publiés dans un ouvrage collectif aux éditions Le Pommier et dans le magazine Pour la Science.

Sources : Le Monde

 

Thèmes :