Un mois, un éco-geste : janvier, le chauffage

Découvrez des éco-gestes simples à faire sur votre lieu de travail/d'études ou à votre domicile, réalisés dans le cadre du schéma directeur énergie-eau, porté par l'université de Bordeaux en partenariat avec les autres établissements.

Le chauffage est un des premiers postes de la facture énergétique

  • Le thermostat est votre ami ! Il ajuste la température à votre place. Vous devez donc uniquement trouver la consigne adéquate quand vous êtes présents et quand vous êtes absent de votre bureau ou de votre logement.
  • Régler les thermostats ou les robinets thermostatiques des radiateurs, quand il y en a, sur une position correspondant à une température confortable et acceptable. Pour information la règlementation impose une moyenne de température à 19°C dans les bâtiments publics. Par ailleurs, baisser d’un degré la température permet d’économiser 7 % de la consommation de chauffage et donc autant de Gaz à effet de serre en moins émis dans l’atmosphère. Repérer et conserver cette position et laisser le thermostat faire seul son travail de régulation
  • Régler sur la même position le thermostat de tous les radiateurs d'une pièce. Régler votre chauffage sur la position Éco (parfois représentée par un quartier de lune) lorsque vous vous absentez plusieurs jours. Lors de votre départ en congés du bureau par exemple (il fera un peu frais en rentrant mais vous aurez fait un geste pour l‘environnement !)
  • A la maison, optimiser le chauffage en réglant des températures différentes de jour et de nuit (à l’université, ce réglage est fait sur le réseau à votre place).
  • Eviter de poser des objets ou du linge sur vos appareils de chauffage.
  • A la maison, dépoussiérer et purger vos radiateurs (à l’université la direction du patrimoine immobilier s’en charge)
  • Fermer les robinets des radiateurs lorsqu'on ouvre une fenêtre pour aérer.
  • A la maison, faire entretenir sa chaudière 1 fois/an
  • Dégager les bouches d'aération.
  • Ne pas utiliser de radiateurs d'appoint. Les consommations électriques de ces appareils ont un effet très négatif sur la consommation globale de l’établissement et chaque degré gagné coute très cher à l’établissement et à l’environnement.
  • Contacter la DPI en cas de dysfonctionnement 

Etre éco-responsable c’est aussi :

  • Accepter d’adapter sa tenue en période hivernale
  • Avoir le réflexe de fermer les portes donnant sur l’extérieur même si ce n’est pas nous qui les avons ouvertes
  • Se dire que c’est la somme de nos petits gestes qui participe massivement au respect de notre environnement
  • Prévenir la direction compétente quand on constate une anomalie

Astuces : mettre des tapis sur les planchers froids, enfiler un pull supplémentaire au lieu de monter le thermostat...

Source : ADEME / Guide éco-citoyen au bureau 

Une initiative participative et volontariste

Cette initiative est inscrite dans le cadre du schéma directeur énergie-eau, feuille de route visant à maîtriser les consommations en eau et en énergie sur l’ensemble des campus.

Il s’agit d’une initiative participative ouverte à tous les acteurs des universités (étudiants, personnels, chercheurs, gouvernances, associations, collectivités/partenaires, etc.), en association avec plusieurs autres établissements : Bordeaux INP, l'Université de Bordeaux Montaigne, le CROUS Bordeaux Aquitaine, Science Po Bordeaux et Bordeaux Science Agro.

En effet, l’université de Bordeaux initie une démarche volontariste de mutation de son parc immobilier pour une gestion raisonnée de l’eau et une réduction des gaz à effets de serre. Intitulé "engagement énergie eau", ce projet est porté par l’université de Bordeaux. L’ensemble des partenaires du campus bordelais y sont associés avec le soutien de la Caisse des Dépôts et des consignations.

Lire l’interview de Manuel Tunon de Lara sur la réduction des coûts énergétiques

Contact

Thierry DECADT
Référent

05 40 00 69 81
Contacter par courriel

Contact des référents pour une demande d'intervention

Qu’est-ce qu’un éco-geste ?

Les éco-gestes sont des gestes simples et faciles que l’on réalise quotidiennement et qui, au final, peut avoir une incidence favorable sur notre empreinte écologique. Ces éco-gestes peuvent être mis en application dans la vie de tous les jours, sur votre lieu de travail ou à votre domicile.