Ouverture d’un centre de formation hospitalo-universitaire en Chine

Le 28 octobre dernier, une délégation de l'université de Bordeaux et du CHU de Bordeaux, s'est rendue à Wuhan en Chine pour l'inauguration du Centre Wuhan-Bordeaux de formation hospitalo-universitaire en cardiologie avec l'hôpital Asia Heart de Wuhan. Un partenariat inédit et prometteur.

  • 20/12/2016

© université de Bordeaux © université de Bordeaux

Premier hôpital privé de Chine en cardiologie, l’hôpital Asia Heart de Wuhan est aussi le troisième en Chine par le nombre d’opérations pratiquées ces dix dernières années. Le CHU de Bordeaux, de son côté, est un centre de référence en France dans le domaine de la cardiologie

Ainsi et au-delà de l’aspect formation, les partenaires se sont engagés à collaborer en recherche clinique, médecine translationnelle et échanger sur nos systèmes de soins respectifs, les pratiques et expériences mutuelles.

Cet évènement important se positionne au cœur de la stratégie internationale de l’université de Bordeaux en Chine

La cérémonie d'inauguration a eu lieu au sein de l'hôpital Asia Heart en présence du Directeur Général, Monsieur Tse Chunming, de Philippe Martinet Consul Général de France à Wuhan, et de Huang Yunhu, Secrétaire Général en charge de la santé à la province du Hubei. Après la signature de l'accord de coopération et la pose de la plaque du Centre de formation, la journée s'est poursuivie avec un séminaire en cardiologie, durant lequel les médecins bordelais ont pu rencontrer et dialoguer avec les premiers candidats au programme de formation Wuhan-Bordeaux et effectuer une première pré-sélection.

Cette collaboration tripartite liant le CHU de Bordeaux et l'université de Bordeaux à l’hôpital Asia Heart de Wuhan, prévoit une formation sur cinq ans de différents spécialistes dans le domaine de la cardiologie, avec l’envoi de trois professeurs par an à Wuhan pour délivrer une semaine de cours et l’accueil à Bordeaux de médecins de l’hôpital Asia Heart pour des stages d’observation et une année de formation qui leur permettront à terme de d'obtenir le DFMS (Diplôme de Formation Médicale Spécialisée) ou un DU (diplôme universitaire).

Le Professeur Barandon, porteur du projet au sein du pôle cardio-thoracique  du CHU de Bordeaux travaille depuis le début à la mise en place de la formation conjointe et continuera à coordonner celle-ci. La prochaine échéance est l’accueil à Bordeaux d’une délégation de médecins spécialistes de l’hôpital Asia Heart au printemps afin de finaliser le programme ; les premiers étudiants devant intégrer le cursus ont prévus pour l’automne 2016.

La délégation

Menée par le Pr Vincent Dousset vice-président aux relations internationales  de l’université de Bordeaux, la délégation bordelaise était également composée de Patrick Heissat, Ingénieur en chef au CHU de Bordeaux, du Pr Pierre Dubus, doyen de l'UFR des Sciences médicales de l'université de Bordeaux, du Pr François Sztark coordinateur des relations internationales du collège sciences de la santé, du Pr Laurent Barandon du porteur du projet au sein du pôle cardio-thoracique  du CHU de Bordeaux , accompagné  de ses deux collègues, les Drs Julien Peltan et Monsieur Lionel Leroux, ainsi que la chargée des partenariats avec la Chine à la Direction des Relations Internationales de l'Université de Bordeaux, Émilie Bourgois.