La Clinique du droit s’exporte au Maroc

Du 16 au 17 avril, une délégation de l’université de Bordeaux est en déplacement au Maroc, pour participer à l’inauguration de la Clinique du droit de l'Université Mohammed V-Rabat. Un événement qui s’inscrit dans la continuité des relations de coopération actives depuis de nombreuses années entre Bordeaux et Rabat.

  • 20/12/2016

Tour Hassan - Rabat (http://fr.wallpaperswiki.org) Tour Hassan - Rabat (http://fr.wallpaperswiki.org)

Avec près de 900 étudiants marocains inscrits*, soit 2,2% des étudiants, la communauté marocaine est la communauté étudiante étrangère la plus représentée à l’université de Bordeaux. Un pourcentage qui traduit la relation de longue date qui existe entre Bordeaux et le Maroc. Depuis 2000, plusieurs accords de coopération ont été conclus, (notamment avec l'Université Montesquieu Bordeaux IV) jusqu’à celui signé tout récemment, en février dernier, entre le président de l'Université Mohammed V - Rabat, Saaid Amzazi, et celui de l'université de Bordeaux, Manuel Tunon de Lara pour renforcer la collaboration des deux établissements. Un partenariat à la fois dans le domaine de la formation et celui de la recherche, et qui couvre de nombreuses disciplines : droit, neurosciences, pharmaco-chimie et sciences de l'environnement…

Aujourd’hui, l'Université Mohammed V – Rabat inaugure sa clinique du droit, inspirée du modèle bordelais et construite avec le soutien de l’équipe du Forum Montesquieu, centre d'innovation sociétale porté par l'Idex Bordeaux.  « Dans le cadre de nos relations privilégiées, nous apportons à nos collègues de l'Université Mohammed V des éléments de méthode, un retour d’expérience sur notre Clinique du droit -qui fonctionne depuis maintenant 18 mois- et nous contribuons à la formation des étudiants marocains impliqués », explique Marie Lamarche. La co-responsable de la Clinique du droit de Bordeaux, maître de conférences en droit privé, se réjouit de cet événement mais aussi, plus largement, des projets de partenariats engagés dans le domaine du droit : des travaux de recherche sur la réception réciproque des institutions familiales, la création d’un consortium euro-méditerranéen « droit et famille », mais également un projet de master en droit des échanges euro-méditerranéens en attente de labellisation par l’Union pour la Méditerranée.

* chiffres 2013/2014

L'Université Mohammed V-Rabat est le fruit de la fusion, en septembre 2014, des universités Mohammed V Agdal et Mohammed V Souissi.

A retenir

La coopération entre l'Université Mohammed V-Rabat et celle de Bordeaux ne s’arrête pas au droit, loin de là…. C’est aussi, entre autres, 4 co-tutelles de thèses (sciences informatiques, neurosciences, mathématiques, sciences de l'environnement) et 1 réseau de recherche (GRDI) dans le domaine des neurosciences.

Thèmes :