Un nouveau master international en pharmacie

Un nouveau master international entre les universités de Bordeaux et Mohamed V de Rabat a été inauguré le 30 octobre.

  • 05/11/2015

Matthieu Hazouard, Said Amzazi et Lahcen Daoudi Matthieu Hazouard, Said Amzazi et Lahcen Daoudi

Les universités de Bordeaux et Mohamed V de Rabat au Maroc lancent le 1er master international sur l'analyse et le contrôle qualité du médicament et des produits de santé à base de plantes. Cette formation a été officiellement inaugurée à Bordeaux le 30 octobre.

L’inauguration de ce master en co-diplomation avec l'Université Mohammed V a été l’occasion de réunir à Bordeaux une importante délégation marocaine dont Lahcen Daoudi, ministre marocain de l'enseignement supérieur, de la recherche et de la formation des cadres et le professeur Said Amzazi, président de l’université Mohamed V de Rabat. Côté bordelais, Olivier Dugrip, recteur de l’académie de Bordeaux et Chancelier des universités d’Aquitaine, Mathieu Hazouard et Laurent Rey-Lescure du conseil Régional d’Aquitaine, Florence Forzy-Raffard conseillère municipale déléguée aux affaires européennes, Vincent Dousset et Laurent Servant vice-président et vice-président adjoint chargés des Relations Internationales à l’université de Bordeaux étaient également présents aux côtés de Bernard Muller, doyen de la faculté de pharmacie et Boutayna Rhourri-Frih, responsable  et coordinatrice de ce master à Bordeaux.

Tous ont exprimé leur soutien et leur enthousiasme pour ce projet qui réaffirme l’importante de la collaboration entre les deux établissements et place l’université Mohamed V parmi les partenaires principaux de l’université de Bordeaux.

Lors de cette cérémonie, le projet de convention de double diplomation entre l’université de Rabat et la faculté de pharmacie de Bordeaux a été validé.

Une attention particulière a été accordée à la mobilité internationale des étudiants qui se verront suivre des enseignements à Rabat sur une durée de deux mois, favorisant ainsi l’intégration et l’ouverture des étudiants à d’autres cultures et d’autres méthodes pédagogiques.

Soutenu par le programme d’Initiative d’Excellence de l’université de Bordeaux, ce master ambitionne d’étendre son partenariat à des universités européennes comme celles de Dublin en Irlande ou Ferrera en Italie.

Mots clés :