Bordeaux-Rabat: un partenariat privilégié

Deux jours de rencontres consacrés aux outils, méthodes et partenariats de la coopération euro-méditerranéenne était organisé à Rabat les 11 et 12 avril. Un événement inscrit dans le cadre du partenariat privilégié établi entre les deux universités.

  • 25/10/2016

Les personnalités présentes * Les personnalités présentes *

C’est à l’occasion du premier anniversaire de la Clinique du Droit de Rabat créée en collaboration avec l’université de Bordeaux, de l’ouverture du Master droit des échanges euro-méditerranéens créé en co-diplomation entre ces deux établissements et de la signature par l’université de Rabat du consortium euro-méditerranéen droit et famille que cet évènement a eu lieu.

Cette rencontre a permis de réunir des juristes des universités de Rabat et Bordeaux, d’Özyeğin (Turquie), d’Oran 2 (Algérie), de l’université du Pays Basque (UPV/EHU), du Tennessee (USA), de Hambourg (Allemagne), Turin (Italie), Aix-Marseille, Toulouse Capitole et Caen (France). Aux travaux étaient associés la direction des relations internationales de l’université de Bordeaux ainsi que des partenaires privilégiés dont les représentants étaient présents : le Conseil régional des notaires de Bordeaux, le Conseil national des notaires du Maroc, la société LexisNexis et l’Union pour la Méditerranée, Unimed. 

A travers trois thèmes, les réseaux de recherches, les réseaux de cliniques du droit, les réseaux de formation euro-méditerranéens, le « workshop » a permis une réflexion approfondie sur les principales fonctions des réseaux dans le contexte euro-méditerranéen. Pour chaque thème ont été mis en avant la nécessité d’identifier les problèmes sociétaux, de définir les bonnes pratiques à faire circuler entre les partenaires, d’encourager le transfert des savoirs et des compétences sur tous les bords de la Méditerranée dans le cadre d’un partenariat privilégié avec les acteurs socioéconomiques. 

Et l’agenda pour les prochains mois s’annonce encore chargé pour ce partenariat privilégié entre Rabat et Bordeaux. De nouvelles cliniques du droit devraient prochainement voir le jour dans l’espace euro-méditerranéen avec l’appui des cliniques déjà existantes. Le master droit des échanges euro-méditerranéens ouvre en septembre 2016. Enfin, le Consortium euro-méditerranéen droit et famille poursuit ses travaux à Tunis cet automne sur le statut de la femme en droit patrimonial de la famille, en accueillant de nouveaux membres. 

Ce workshop a permis de renforcer dans le cadre des réseaux euro-méditerranéens, la collaboration des universités en liant formation et recherche et en privilégiant l’implication de partenariats avec d’autres professions et institutions.

Marie Lamarche — Maître de conférence HDR, Directrice adjointe du CERFAP, Centre européen d'études et de recherches en droit de la famille et des personnes, Co-responsable de la Clinique du droit

* Jean-Christophe Saint-Pau, Doyen de la faculté de droit et science politique de l’université de Bordeaux, Saaid Amzazi, Président de l'université Mohammed V, Rabat, Elhabib Eddaqqaq, Doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat – Agdal Université Mohammed V, Abdelkarim Bennani, Président de l’association Ribat Al Fath, Rabat, Jean-François Brisson, Professeur à l'université de Bordeaux, Représentant du Bureau Euromed des relations internationales de l'université de Bordeaux, Wail Benjelloun, Président de l’UNIMED (Union des universités de la Méditerranée).

Thèmes :

A noter

Le bureau "Euromed" de la Direction des relations internationales organise le 9 et 10 juin prochain à Bordeaux, un "workshop" pluridisciplinaire et international sur le sujet "L'animal, modèle ou objet d'étude ?" (Amphithéâtre Ellul, Pôle Juridique et Judiciaire, Place Pey Berland, Bordeaux)